BLITZ!

TELEX–BLITZ! numéro 17 - Par le Général Hiver

Unknown Pleasure-Suicide

Le label français Unknown Pleasures propose une compilation hommage au duo new-yorkais Suicide, pionner de la musique électronique et incarnation du slogan do it yourself cher aux punks. La setlist rassemble des noms prestigieux : Gabi Delgado s´associe à Adan & Ilse dans une cover très réussie de « Girl ».Les reprises les plus remarquables sont, à notre avis, celles de Distel (qui offre une version funèbre de « Che »), et de Laag, dont le « Rain of Ruin » très new wave nous a ravis, Le morceau « Ghostrider » est quant à lui présent trois fois, la version d´In Death It Ends, quoique réussie, n´a pas l´intensité urbaine de son homologue, proposée par... Alan Vega et Marc Hurtado.

Informations :
http://hivmusic1.bandcamp.com/album/suicide-tribute-to-iconic-new-york-legends-cd-upr-010

This Cold Night

Nouvelle livraison de This Cold Night, que nous avions interviewé dans notre précédent numéro. « While I Disappear » rassemble 5 titres, disponibles au téléchargement et sous le format cassette, parue chez le label russe Sination. Cette fois encore, nous avons été gâtés. Le morceau « Each Other » est sans nul doute la perle de cet opus : Chase Morledge y prend une voix caverneuse et les lignes de basse sont magistrales. Un autre titre nous réserve un grand moment d´émotion new wave/post-punk : « Holding On » n´est pas sans rappeler les premières œuvres de The Cure.

Pour commander : https://sination.bandcamp.com/album/while-i-disappear

Cold Beat Records, Scraping Beats

Compilation du label barcelonais Cold Beat Records, « Scraping Beats », parue en janvier 2016, est une véritable réussite. La playlist de 18 titres est quasiment parfaite, avec des pointures comme Heinz Beauvaix, Forever Grey, que nous avons interviewé dans un précédent numéro de BLITZ!, mais aussi des groupes moins connus comme Tearful Moon ou Portable Morla. Nous attribuerons une mention spéciale à Frohm et son superbe « Cendres ». Cette compilation, disponible en CD et téléchargement, est issue d´une collaboration entre Cold Beat Records et notre confrère, le webzine The Scrap Mag.

Plus d´informations : http://coldbeatsrecords.bandcamp.com/album/scraping-beats-compilation

Anne Clark, Wasted Wonderland Tour

Décidément, les mauvaises nouvelles se succèdent en ce début d´année. Ainsi, Anne Clark vient d´annoncer sa tournée d´adieu, intitulée « Wasted Wonderland Tour ». Du 3 mars au 24 juin prochains, elle sillonnera l´Allemagne et les Pays-Bas pour 22 dates. Nous espérons tout de même un concert parisien avant que l´artiste ne referme la porte donnant sur son univers si particulier, fait de poésie et de froideur électronique.

Pour commander son billet de concert : info@MAXIMUMBooking.com

Psychic TV

Formé en 1981 à partir du groupe pionnier de la musique industrielle Throbbing Gristle, Psychic TV, mené par l´artiste pluridisciplinaire Genesis P-Orridge, est célèbre pour ses intenses performances scéniques et pour s´être inspiré de créateurs tels que William S. Burroughs, Derek Jarman et Timothy Leary, entre autres.

En 2003, l´artiste et musicien Edley Odowd (ancien membre des Toilet Boys) travaille avec Genesis P-Orridge pour donner une nouvelle direction à la créativité de Psychic TV. La collaboration dure 12 ans, durant lesquels Psychic TV/PTV3 réalise des disques (2 albums et plusieurs EP et singles) et de nombreux concerts.

Depuis le 22 janvier 2016, le catalogue complet de Psychic TV/PTV3 est disponible, en version numérique, sur le site de Dais Records.

Pour célébrer cette sortie, le groupe a rassemblé plusieurs titres (live, démos, inédits de 2003 à maintenant) dans une compilation intitulée « Fishscales Falling: A Smorgasbord Ov Delights », disponible en pré-commande à l´adresse suivante :
https://itunes.apple.com/us/artist/psychic-tv-ptv3/id292904624

Et toujours http://www.daisrecords.com/?mc_cid=1ac9558b84&mc_eid=aea099c3f0

One For Jude, Anne Liese

Le groupe parisien One for Jude a sorti, en septembre 2015, un nouvel EP, disponible au téléchargement et intitulé Anne Liese. Depuis 1999, One for Jude joue une pop sombre et mélancolique. Leur premier album, Figures, a été réédité par le label russe Infinite Fog.

Anne Liese (joli prénom) commence magnifiquement avec Mindfucker, à la belle ligne de basse et à la mélodie très soignée. Le titre suivant, Cela continuera, est plus intimiste. Notre morceau préféré, Cité des Papes, associe une basse cold et de belles envolées de guitares. L´EP se conclut sur Constellation, un titre aux paroles très poétiques, qui prouvent que la dream pop à la française a de beaux jours devant elle.

Site officiel : http://www.oneforjude.com/
Et https://oneforjude.bandcamp.com/

Neon Lines, Reality

Le groupe français Neon Lines annonce la sortie de son premier album, intitulé « Reality », pour le 15 février 2016, chez Ultraviolet Records. Le combo fait preuve d´un sens de la mélodie développé et propose une musique electropop très agréable, soutenue par d´excellents vocaux (« Reborn »). Les introductions sont efficaces (« End of the Reign », « Do You Believe It ») et les guitares, bien présentes pour apporter du dynamisme. Le titre que nous préférons est « Surrender », inspiré et qui n´aurait certainement pas déplu à Steve Strange himself, tout comme « Hello », un morceau très inventif.

« Reality » est en définitive un album plein de grâce, d´énergie positive et d´élégance.

Sur Internet :
http://neon-lines.uv-records.com/?utm_source=Neon+Lines&utm_campaign=64047f8e7f-Neon_Lines_Reality_EN1_27_2016&utm_medium=email&utm_term=0_331d15b9e9-64047f8e7f-111469381#testimonials-section

DERNIERE MINUTE

Docteur Sadd, Good Bye Katmandou

Le label PTP Records annonce sa dernière production, le nouvel album de Docteur Sadd, « Goodbye Katmandou ».

Aux dires de l´auteur, cet album est un métissage unique entre la chanson francophone aux couleurs folk mélangées à la musique de l´Inde du Nord. L´auditeur est ici convié à un voyage psychédélique, pour un album moins rock et plus planant que son prédécesseur, déjà chroniqué dans notre webzine.

Jamais dépourvu d’inventivité, le Docteur Sadd a eu recours à plusieurs instruments inédits comme le sitar indien, le tanpura, le tabla, le santoor, le Oud et bien d´autres.

Nous retrouvons avec le plus grand plaisir le chant faussement désinvolte du Docteur, qui s’accorde très bien avec les sonorités exotiques tirées de tous ces instruments.

La pochette est quant à elle réalisée par l´artiste Serbe Milena Nicic.

Pour écouter « Goodbye Katmandou » : https://www.youtube.com/watch?v=9WWy5YeBbno