BLITZ!

BLITZ! Numéro 11 – TELEX

par le Général Hiver

Le 13e Bimfest

Le mois de décembre sera très animé au Zappa Club d´Anvers (Belgique), à l´occasion du 13e BimFest, qui réunit, entre autres, les Suédois d´Agent Side Grinder, dont la minimal synth pop fait souvent mouche, les Français de Die Form, les revenants electro-EBM croato-slovènes Borghesia avec un nouvel album intitulé « And Men Created God », et le nouveau projet de Chris Connelly (membre actif des Revolting Cocks et de Ministry), baptisé Cocksure.

Une belle affiche pour terminer l´année !

Le groupe Y0U

Dais Records annonce la sortie du troisième album du groupe post-punk new-yorkais YOU, intitulé « Sunchaser », qui a été enregistré par Sean Ragon (Cult Of Youth). Le morceau d´ouverture, « Feral », que nous avons pu écouter en avant-première, associe des percussions proches de celles de Suicide à une mélodie simple et efficace, pour notre plus grand plaisir.

Plus d´informations sur : http://daisrecords.com/site/

Lost In The Spectacle

L´album de York Factory, « Lost In The Spectacle », est désormais disponible au format vinyle et téléchargement. Le duo, composé de Michael Berdan et Ryan Martin (co-fondateur de Dais Records), est basé à Brooklyn (New York) depuis ses débuts en 2009. Sa musique se veut une référence au mouvement situationniste. Tous les ingrédients de l´industriel bruitiste sont ici réunis : voix saturée, séquences répétitives et collages de sonorités empruntées à des machines. Le titre le plus réussi est l´excellent « Produced », au titre définitivement évocateur.

Pour commander :

https://accidentalguest.bandcamp.com/album/york-factory-complaint-lost-in-the-spectacle

Blau

Le label Desire Records annonce la réédition au format vinyle de « Blau », premier album du projet d´electronica minimale de l´Autrichien Konrad Becker, pour le 29 septembre 2014. Initialement sorti en 1980 et baptisé « Monotonprodukt 02 », ce disque fait la part belle aux boîtes à rythmes analogiques, aux bleeps et à la reverb. La voix est lointaine, presque plaintive. Loin d´être dépassée, cette œuvre expérimentale à la tonalité sombre nous plonge dans un univers métallique et froid, qui a exercé une grande influence sur les artistes référencés par le label allemand Kompakt et son homologue autrichien Mego.

Plus d´informations : http://www.desirerecords.com

Complot Bronswick, L'Image Oubliée

C´est avec un immense plaisir que nous avons appris la réédition en vinyle, toujours chez Desire Records, des trois premiers disques du mythique groupe rennais Complot Bronswick. Leur premier opus, « L´image oubliée », date de 1982 et ses 4 titres évoquent la plus pure cold wave et la rage contenue du post-punk. Le morceau le plus remarquable est « Le cœur et la raison », dont l´ambiance n´est pas sans évoquer le meilleur de The Sound, rien que cela !

Complot Bronswick, Maiakovski

En 1984 paraît le premier album, « Maiakovski », en hommage au poète russe du début du XXème siècle. La qualité et l´intensité de ses huit titres ont contribué à faire de Complot Bronswick l´égal des autres formations phares de la cold wave française : End of Data, Norma Loy ou Clair Obscur. Les deux morceaux les plus réussis sur cet album sont « Who killed Maiakovski » pour son urgence, et « Strange Day In Uniform » et ses percussions martiales.

Complot Bronswick, Dark Room's Delight

Le deuxième album, « Dark Room´s Delight », est à juste titre considéré comme le meilleur de Clair Obscur. Il soutient la comparaison avec des pointures étrangères comme X-Mal Deutschland ou The Danse Society, en particulier sur le morceau « Landscape », percutant à souhait.

Dernière précision : ces 3 rééditions sont fournies dans une pochette conçue par le designer Maurice Chesneau, collaborateur de longue date de Complot Bronswick.

Midnight, Live & Destroy

Le duo parisien (et féminin) de Minuit Machine annonce la sortie de son premier album, « Live and Destroy » chez Desire Records, cet automne. La pop synthétique d´Hélène de Thoury (claviers, ex-Phosphor dont nous vous avions parlé dans un précédent numéro) se marie parfaitement à la voix sensuelle et parfois plaintive d´Amandine Stioui. Les onze titres racontent des histoires d´amour et d´autodestruction (« Toi et moi n´existe plus », bouleversant), et véhiculent un spleen de grande classe.

Statiqbloom / Zexmodel

Fin septembre sortira, toujours chez Desire Records, l´excellent split-LP qui réunit deux projets monocéphales, le new-yorkais Statiqbloom et son homologue russe Zex Model, déjà présenté dans un numéro précédent de BLITZ! Les 8 morceaux débordent d´une spectaculaire énergie EBM mâtinée d´une dark electro corrosive et vénéneuse évoquant le meilleur de Skinny Puppy et de Numb. À écouter et/ou à danser sans aucune modération !

Toujours très actif, Desire Records va également rééditer en LP les œuvres des groupes français cultes Babel 17 et Ausweis. Nous attendrons ces parutions avec la plus grande vigilance, pour vous en parler dans les prochains numéros de BLITZ!.

Image de fin du Telex