BLITZ!

SUR LA PLATINE DU GENERAL HIVER – BLITZ! Numéro 33

THE BEST OF THE HUMAN LEAGUE
(1 CD, Disky ‎– VI 248232, 1999)

The Human League, The Best Of

Tout amateur de pop synthétique/New wave connaît le répertoire de The Human League. Cette compilation parue sur le label néerlandais Disky présente une grosse lacune, puisque le méga-tube « Don't You Want Me » en est absente. En revanche, trois extraordinaires morceaux y figurent : « The Sound Of The Crowd », « Seconds » et « The Lebanon ».
À l'écoute des seize titres qui n'ont pas pris une ride, l'auditeur s'extasiera sur la richesse mélodique des compositions, et sur la complémentarité des instruments et de la voix splendide de Phil Oakey.

Sur Internet :
http://thehumanleague.co.uk/

Compilation : WE CAME TO DANCE INDIE-DANCEFLOOR VOL. I
(1 CD, Sub Terranean ‎– SPV 084-38812, 1993)

We Came To Dance Indie-Dancer, DanceFloor Vol I

Le label allemand SPV a publié, dans les années 90, une série de compilations intitulée « We Came To Dance », qui regroupait les fleurons de la première génération du courant darkwave.
Nous avons réécouté le premier volume de la série, et plusieurs pistes nous ont à nouveau captivés : « Psychoburbia » de Dance Or Die bien entendu, mais aussi « Wild World » de Love Is Colder Than Death (clin d'oeil au cinéaste R. W. Fassbinder), « Paranoid Illusions » de X Marks The Pedwalk, « The Abeyance » de Project Pitchfork aux guitares tranchantes, et, dans un style très différent, « Lullaby », signé Escape With Romeo.

Compilation : WE CAME TO DANCE INDIE-DANCEFLOOR VOL. V
(1 CD, Sub Terranean ‎– SPV 084-38972, 1994)

We Came To Dance Indie-Dancer, DanceFloor Vol V

Le volume 5 de la série, paru en décembre 1994, frappe très fort d'entrée avec le superbe morceau « Irregular Times » de The Mao Tse Tung Experience, un mélange habile d'electro et de New wave.
L'electro-industriel de :Wumpscut: est également convié avec le bondissant et inquiétant « In The Night ».
Un autre combo très à la pointe à l'époque, Haujobb, figure sur la playlist avec le lancinant « Eye Over You (Rhythm Focus) » dont l'ambiance est assez proche de celles de Front Line Assembly.
La Belgique n'est pas oubliée avec le très énergique « The Mirror » de Suicide Commando.
Enfin, Psyche nous délecte de son sens poétique et de son élégance avec une poignante version live de « Wish ».

Le dernier volume de la série, paru en 1999, s'intitule « WE CAME TO DANCE 2000 » et se compose de deux disques de 16 titres chacun. L'on y retrouve de grosses pointures, qui représentent des sous-genres parfois assez différents, comme Front 242, Das Ich, Velvet Acid Christ, VNV Nation, In Strict Confidence, DAF/DOS, Leaether Strip et Wolfsheim.

Informations :
https://www.discogs.com/fr/label/318320-We-Came-To-Dance